Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2018 1 10 /12 /décembre /2018 17:43
Vite un monument avant que l'émotion ne retombe ! Pas de problèmes, la presse et les institutions couvrent...
Vite un monument avant que l'émotion ne retombe ! Pas de problèmes, la presse et les institutions couvrent...

Vite un monument avant que l'émotion ne retombe ! Pas de problèmes, la presse et les institutions couvrent...

C'est une bien belle histoire que l'on nous conte là... et qui a reçu l'aval d'une commission municipale "scientifique" ad hoc récemment créée pour animer la mémoire de l'esclavage à Bordeaux, avant d'être officiellement acceptée par Monsieur le Maire avec neuf autres propositions (dont la sempiternelle question des noms de rues sur laquelle nous reviendrons) !

Il s'agirait donc de statufier une esclave d'origine "éthiopienne" qui aurait été capturée en Afrique et déportée par on ne sait quel navire ni par qui ni comment, à travers le continent africain puis l'Atlantique jusqu'à Bordeaux avant de se retrouver à Saint-Domingue, colonie qui comprenait, d'après la fameuse commission, à la fois Haïti et la République dominicaine (cela est tout à fait nouveau et réjouira les géographes autant que les historiens !). Périple pour le moins inhabituel dans la traite transatlantique qui devient (grande première) à la fois occidentale, orientale arabo-musulmane et intra-africaine (ce qui a au moins le mérite de satisfaire sinon tout le monde, du moins les trois opérateurs de l'infâme commerce - une fois n'est pas coutume ! - Mais tous se repentiront-ils ?) 

Sauf que, pour commencer, le buste envisagé et qui "aura les fers aux pieds" (curieux !) n'est pas celui de l'esclave Modeste, couchée sur le testament de François Testas dont elle était la "ménagère" pour une somme importante (6 600 Livres correspondant à un statut qui n'est certainement pas celui d'une esclave commune !), mais bien la reproduction du portrait familial officiel de sa fille présumée, Tinette Lespérance, qui se trouve par ailleurs être une grande dame libre ayant vécu au 19e siècle et bien connue en Haïti comme mère de l'un des militaires qui se sont succédé au pouvoir dans le pays, le Président François-Denys Légitime.

Sauf également que l'on aimerait bien avoir la production d'un minimum de documents probants qui étayeraient ce beau récit... (noms de navires, registres d'embarquements, actes d'état-civil, correspondances, contextualisation historique précise...), tels ceux que la porteuse de cette histoire familiale avait pu trouver ici à Bordeaux lorsqu'elle y fut accueillie et dirigée en archives (départementales et municipales) par l'auteur de ces lignes sur les traces de François Testas il y a dix ans. Et sans oublier, c'est le minimum, le texte intégral du mémoire familial souvent appelé en renfort à défaut de toute preuve, dont une analyse critique s'imposerait, comme pour tout document de ce type. 

Il semblerait bien que ces élémentaires précautions méthodologiques n'aient pas trop pesé sur les réflexions ni embarrassé les décisions enthousiastes de la commission. On ne peut que regretter aujourd'hui que la proposition que nous avions faite alors d'une présentation à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales du travail entrepris à son achèvement n'ait pas reçu un écho positif et donné lieu à une suite concrète qui auraient sans doute permis d'éviter une telle dérive. 

Nous suivrons cette affaire avec attention après avoir en préalable alerté qui de droit. A suivre donc sur ce blog sous peu...

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
On retrouve toujours avec plaisir notre gascon rigoureux et disert, Jacques Cauna ! Adishatz amic !
Répondre
P
Voilà tout Jacques Cauna, rigoureux et disertb ! Adishatz l'amic, Miquèu Pujòl.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de Jacques de Cauna Chaire d'Haïti à Bordeaux
  • : Site de la Chaire pluridisciplinaire d'Haïti à Bordeaux créée après le séisme du 12 janvier 2010 dans le cadre des activités du CIRESC (Centre international de recherche sur les esclavages du CNRS à l'EHESS). Histoire et culture d'Haïti et de Gascogne. Développement des liens entre la Caraïbe et la région Aquitaine Gascogne.
  • Contact

Recherche

Histoire D'haïti