Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2023 2 21 /03 /mars /2023 15:24
L'assiette aux esclaves Musée du Nouveau-Monde à La Rochelle et Toussaint Louverture sur une habitation de Saint-Domingue (c) Fonds Jacques de Cauna
L'assiette aux esclaves Musée du Nouveau-Monde à La Rochelle et Toussaint Louverture sur une habitation de Saint-Domingue (c) Fonds Jacques de Cauna

L'assiette aux esclaves Musée du Nouveau-Monde à La Rochelle et Toussaint Louverture sur une habitation de Saint-Domingue (c) Fonds Jacques de Cauna

Ouverture du programme commémoratif de la Chaire d’Haïti à Bordeaux pour l’année 2023

Le premier acte des commémorations au programme de la Chaire d’Haïti à Bordeaux s’est concrétisé par une intervention en milieu scolaire à l’Ecole Elémentaire Louis Pasteur de Carbon-Blanc devant une cinquantaine d’élèves de deux classes de CM2 à la demande des enseignants professeurs des écoles responsables.

Autour du personnage clé de Toussaint Louverture, le Grand Précurseur, les élèves ont pu réagir par de nombreuses questions à une présentation adaptée en images des principaux éléments constitutifs de la question des esclavages  et de son traitement par un historien : histoire et mémoire, le métier d’historien, la documentation, diffusion pédagogique de la recherche, cartographie, colonies françaises, l’importance de Saint-Domingue, système des habitations et denrées coloniales, économie, traite et exploitation servile, les esclavages, organisation sociale, question de couleur, colons, esclaves, libres de couleur, Code noir, travail et identité, résistances, marronnage, vaudou, soulèvement des ateliers de Saint-Domingue, vie et rôle de Toussaint Louverture, abolition de l’esclavage, expédition Leclerc, mort de Toussaint, union des anciens et nouveaux libres, et indépendance d’Haïti, conclusion d’Ousmane Sow lors de l’inauguration de sa statue de Toussaint Louverture au Musée du Nouveau-Monde de La Rochelle le 20 mai 2015

On ne peut que regretter que la République française ne commémore que les centenaires ou les cinquantenaires. Il sera donc possible de se souvenir en 2023 des morts de d’Artagnan et de Molière en 1673, ou de celle de Napoléon III en 1873, mais pas de la triste et déplorable fin en 1803 en prison sans jugement au fort de Joux du général français (à l’époque) gouverneur de Saint-Domingue Toussaint Louverture, héros national des Haïtiens qui le nomment à juste titre le Grand Précurseur pour son action décisive en faveur de la liberté des esclaves et de l’indépendance de la première République noire du monde.

On peut s’interroger sur l’opportunité des quelques commémorations envisagées en cette année 2023, à venir ou déjà faites, par certaines associations militantes françaises (Mémoires et Partages à Bordeaux, Les Amis du Général Dumas à Paris) et jusqu’à la Fondation nationale pour la Mémoire de l’Esclavage (FME), visant à célébrer en 2023 un 229e anniversaire de l’abolition de l’esclavage en 1794, alors qu’il ne s’agit à la date bien connue du 16 Pluviose an II (4 février 1794) que d’une ratification tardive a posteriori par l’Assemblée nationale française de la Convention de l’action décisive menée par les noirs et hommes de couleur de Saint-Domingue, esclaves ou libres, pour aboutir à la première abolition mondiale de l’esclavage décrétée sous leur pression par les commissaires de la République française Etienne de Polvérel et Léger-Félicité Sonthonax au Cap-Français le 29 août 1793. C’est cette date que la Chaire d’Haïti à Bordeaux retient pour célébrer plus justement en 2023 le 230e anniversaire de la proclamation de la libération générale des esclaves dans la colonie de Saint-Domingue, sans oublier celle du 18 novembre 1803 pour le 220e anniversaire de la victoire décisive de Vertières sur le corps expéditionnaire napoléonien et les 232e anniversaires « de la cérémonie du Bois Caïman » et « du soulèvement général des esclaves » en 1791 qui sont au programme des commémorations officielles en Haïti comme toujours cette année.

Il est tout aussi regrettable, que la République française une et indivisible ne propose aucune commémoration historique à caractère régional, autre lacune structurelle que la Chaire d’Haïti à Bordeaux s’efforcera de combler en cette année 2023, plus particulièrement pour l’ensemble géographique défini par la totalité de la Région de la Nouvelle Aquitaine et la partie gasconne de la Région voisine d’Occitanie qui constituent son domaine territorial de compétences privilégié, riche par ailleurs de ses liens historiques particuliers très forts et distinctifs avec l’ancienne colonie de Saint-Domingue et l’actuelle République d’Haïti. Sans oublier d’inscrire l’ensemble dans le cadre international de la francophonie.

A l’occasion de la commémoration du 220e anniversaire de la mort de Toussaint Louverture – et non « célébration » comme écrit malencontreusement par certains – les dernières avancées de la recherche historique et iconographique concernant cet illustre personnage et sa famille ces trente-trois dernières années méritent d’être rappelées dans ce qu’elles ont de plus remarquable en rapport avec le grand Sud-Ouest français que constituent aujourd’hui la région Nouvelle Aquitaine et la partie gasconne de la région voisine d’Occitanie.

Le programme de la Chaire d'Haïti à Bordeaux comprend, sous réserve de faisabilité institutionnelle et pratique, des hommages à Toussaint Louverture sous des formes diverses (cérémonies, interventions académiques et pédagogiques, visio-conférences, publications...) qui débuteront à La Rochelle le 6 Avril et se poursuivront au Québec et à Paris le 7, à Bordeaux le 8, au Fort de Joux et dans d'autres localités concernées à divers titres, à Agen, Astaffort, Bayonne, Pau, Buanes, Capbreton, Escalans, L'Isle-de-Noé, en Dordogne et Hautes-Pyrénées (précisions à venir sur ce blog). Un ouvrage spécifique est en voie d'édition.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Quelle horreur de "célébrer" la mort de Toussaint, surtout quand on sait les conditions dans lesquelles il est mort.<br /> Toujours un plaisir de te lire, cher ami!
Répondre
J
Merci cher Carter. Et oui, ils sont nombreux aujourd'hui à ne pas connaître le sens des mots ! Y compris dans les instances officielles... Amitiés

Présentation

  • : Le blog de Jacques de Cauna Chaire d'Haïti à Bordeaux
  • : Site de la Chaire pluridisciplinaire d'Haïti à Bordeaux créée après le séisme du 12 janvier 2010 dans le cadre des activités du CIRESC (Centre international de recherche sur les esclavages du CNRS à l'EHESS). Histoire et culture d'Haïti et de Gascogne. Développement des liens entre la Caraïbe et la région Aquitaine Gascogne.
  • Contact

Recherche

Histoire D'haïti