Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 15:39

Livres  reçus

De notre ami Pierre H. Boulle, de l'Université McGill à Montréal, Canada, en collaboration avec Sue Peabody, de l'Université de Washington, Vancouver, Canada, la grande mise au point attendue sur un sujet primordial que l'on ne pourra plus ignorer, par deux grands spécialistes de la question. De l'établissement du principe du sol libre en France à l'abolition définitive de l'esclavage en passant par les errements de la "Police des noirs" et les affrontements entre colons, opinion et pouvoir, les textes de référence et leur analyse contextuelle.

Pierre-Boulle-et-Sue-Peabody.jpg

 

La liste de mes publications antillaises

  cliquez sur le lien pour obtenir le fichier en PDF

http://www.fichier-pdf.fr/2014/12/23/publications-jdc-antilles/ 

  Pour les Landes, la Gascogne et l'Aquitaine,voir la rubrique "Pages" de ce blog

 

A venir

Mardi 6 décembre, a Bordeaux, librairie La Machine à Lire, place du Parlement Sainte-Catherine, à 18 h 30, présentation de :

Dynamiques caribéennes

Pour une histoire des circulations dans l'espace atlantique (XVIIIe-XIXe siècles), 

par Jacques de Cauna et Eric Dubesset

Dynamiques-caribeennes.jpg

Dynamiques-caribeennes2.jpg

 

Evénement

Ce blog a pour principe de ne pas commenter les événements qui font l'actualité politique. Une exception sera faite pour un événement historique exceptionnel, appelé à affecter la longue durée historique caribéenne de manière positive : le rapprochement Cuba-Etats-Unis, entrevu il y a à peine un peu plus d'un an aux obsèques de Nelson Mandela (souvenons-nous de la poignée de main et du rapide échange verbal entre deux hommes neufs) et heureusement concrétisé aujourd'hui...

comme pour vérifier ce qui venait juste d'être dit ci-dessous à propos du rôle des grands hommes dans l'histoire. Un grand merci aux deux hommes d'Etat américains, Raul Castro et Barack Obama, et à l'autorité morale, le pape Francisco, qui s'est entremise pour ce grand progrès devant lequel il est interdit de faire la fine bouche.

 

Livres  reçus

De  notre collègue de la Texas State University et ancien diplomate, le professeur Ronald Angelo Johnson,

Diplomacy in black and white

John Adams, Toussaint Louverture and their Atlantic World Alliance

The University of Georgia Press, Athens and London, 2014, 242 p., ill.

Une excellente analyse qui vient à point nommé pour illustrer notre dernière rencontre atlantiquue au Musée d'Aquitaine en mai 2013, consacrée aux Dynamique caribéennes, pour un histoire des circulations dans l'espace atlantique (annonce prochaine sur ce blog).Sur un sujet neuf, peu connu, l'ouvrage vient combler une importante lacune de l'historiographie des premiers temps de la fondation des Etats-Unis et d'Haïti, les deux premières républiques des Amériques, et plus largement de l'histoire des révolutions et libérations nationales dans l'aire atlantique. Au-delà de la tendance actuelle à l'histoire mondiale connectée, on retrouve avec plaisir la mise en lumière de la capacité des grands hommes à influer positivement sur le cours du progrès de l'humanité, en l'occurrence dans un domaine social marqué à l'époque par le racisme et l'esclavage. Même si les relations entre les deux pays se sont par la suite distendues en raison d'évolutions très différentes, l'apport de ces deux grands esprits visionnaires à leurs peuples respectifs méritait d'être souligné.

R-A-Johnson-Diplomacy-in-B---W.jpg

 

Le 18e RI et Les Landais dans la Grande Guerre,

une exposition du Centre Généalogique des Landes à l'Atrium de Dax

Journal Sud-Ouest du Lundi 1er décembre 2014

Sud-Ouest Dax 1déc14 expo CGL 14-18 1

Sud-Ouest Dax 1déc14 expo CGL 14-18 2

Activités du mois de Décembre

- Vendredi 5 : Région Gascogne Prospective (ex Conservatoire du patrimoine de Gascogne), conférence téléphonique en tant que membre d'honneur avec Gérard Brasquet, membre du bureau, a/s réforme régionale en cours, propositions de pétition et/ou communiqué de RGP.

- Association Sur les pas du valet de coeur (président d'honneur) et mairie de Préchacq (Landes), consultation héraldique pour la confection du blason de la ville.
- Université de la Réunion, prof. Thierry Lamarche, consultation téléphonique sur les familles d'Arros, Navailles, Lamarche de Moyencourt, seigneurs du château de Viven en Béarn (voir mon article dans le Bulletin du Centre Généalogique des Landes, n° 95).

- Jeudi 4 : Bordeaux, Palais de la Bourse, présentation officielle de Bordeaux UEFA 2016, à l'invitation et en présence de M. le maire Alain Juppé.

- Mercredi 3 : Université de Santa Cruz (Californie, E-U), préparation du plan et budjet du programme patrimonial en cours.

- Lundi 2 : Mairie de Bordeaux, salon Didier Boucart, Hôtel de Ville, réunion de la commission Mémoire de l'esclavage. Préparation de la journée de commémoration nationale du 10 mai 2015. Contribution de la Chaire d'Haïti : information sur la décentralisation souhaitable des cérémonies et présentation des projets de conférence trilingue et d'exposition mémorielle.

 

Activités du mois de Novembre (suite)  

- Vendredi 29 : Dax, Atrium, 11h30, discours d'accueil et visite officielle du vernissage de l'exposition "Le 18e RI et les Landais dans la Grande Guerre", autorités civiles et militaires, invités.

- Vendredi 28 : Rochefort-sur-mer, Centre international de la mer (CIM) Corderie royale, Université de La Rochelle (FLASH) et ARCADD : séminaire Rochefort, la mer  et les outremers : des patrimoines et des mémoieres en partage. Participation à la table-ronde "Les patrimoines issus de la colonisation française : quels regards, quels sens, quels projets de protection et valorisation en France et à l'étranger ?", animé par Arnaud Dautricort, à l'invitation du professeur Mickaël Augeron.


CIM-Rochefort-Les-patrimoines-en-question.jpg

- Jeudi 27 : Mairie de Dax, service culturel et cabinet du maire, et co-présidence du Centre Généalogique des Landes (Christian Lacrouts), finalisation de l'installation de l'exposition 14-18.

- Mercredi 26 : Mairie de Bordeaux, réunion du Conseil de la Diversité, salle du Conseil municipal, Hôtel de Ville. Dépôt d'un amendement au DOC (document  d'orientation culturelle de la ville) concernant l'accent à mettre sur le pôle d'excellence du Musée d'Aquitaine.

- Lundi 24 : visio-conférence Guilhem Pépin (Université d'Oxford), programme Gascon Rolls, idetification de deux seigneuries béarnaises, Barat, La Roque.

- Vendredi 21 : Presses universitaires de Bordeaux, préparation de la diffusion de l'ouvrage Dynamiques caribéennes (dir. E. Dubesset et J. de Cauna).

 

Exposition à Dax 

Les lecteurs de ce blog sont cordialement invités à visiter cette exposition organisée par le Centre Génalogique des Landes avec l'appui de la Mairie de Dax du 27 novembre au 6 décembre, à l'Atrium de Dax.

Pour assister au vernissage, laisser un message sur ce blog avant le 22 novembre (places limitées) 

vernissage-expoGrandeguerre

 

Ouvrages reçus

Revue de l'Agenais, Académie des Sciences, Lettres et Arts d'Agen, 141e année, n° 2, Avril-Juin 2014, contenant :

Jacques de Cauna, "Du nouveau sur Placide Louverture en Agenais", p. 229-240.

Un tableau totalement inconnu de Placide Louverture par le peintre local Taillade a été identifié par mes soins à la suite d'une conférence de présentation à l'Académie d'Agen de mon ouvrage Toussaint Louverture. Le Grand Précurseur, Edit. Sud-Ouest (voir sur ce blog). J'ai pu établir également que la famille avait été reçue à Agen par la demi-soeur du chevalier de Saint-George et que Mars Belley avait l'intention, peu avant sa mort, d'y rejoindre son ami Placide. L'ensemble de l'article est aussi consultable sur le site des Anneaux de la Mémoire : www.anneauxdelamemoire.org/  

Placide-Louverture-Revue-de-l-Agenais-1.jpg

Placide Louverture Revue de l'Agenais 2

Et d'Agnès Trézeguet-Luxembourg, "Toussaint Louverture et l'Agenais"

Placide Louverture Revue de l'Agenais 3

Placide Louverture Revue de l'Agenais 4

 

 

Bulletin du Centre Généalogique des Landes, n° 111-112, 3° et 4e trim. 2014, p. 1518-1528,

Jacques de Cauna, "Le chevalier de Borda a-t-il enfin un visage ?"

Après des décennies d'incertitudes polémiques et au terme d'une longue enquête portant sur l'état de la question, les diverses pistes, la chronologe de la carrière et les éléments biographiques et liés à la représentation, on peut répondre par l'affirmative. On le voit sur la première des photos ci-dessous correspondant au portrait en buste conservé dans la famille de son parrain au château landais d'Oro à Saugnacq-et-Cambran. On trouvera aussi dans cet article les tableaux généalogiques des diverses branches de la maison de Borda, des d'Oro de Saint-Martin, marquis de Pontonx et la succession des propriétaires du château.

Borda 1

 

 

De l'Université de La Rochelle, FLASH (Faculté des Lettres et Sciences Humaines), CRHIA (Centre de recherches en histoire internationale et atlantique), à la suite de ma participation :

Du Brésil à l’Atlantique. Essais pour une histoire des échanges culturels internationaux. Mélanges offerts à Guy Martinière (dir. Laurent Vidal et Didier Poton), CRHIA, Presses Universitaires de Rennes, coillection Enquêtes et documents. Echanges, relations internationales, histoire du monde atlantique, 2014.

 

L'ouvrage s'articule en trois volets :

I- L'histoire du Brésil ert de la France équinoxiale,

II- Histoires atlantiques,

III- Histoires des échanges culturels internationaux.

On y trouvera notamment , p. 181-197, ma contribution :

Jacques de Cauna : "Une famille transatlantique : les Fleuriau"

Du-Bresil-a-l-Atlantique.jpg

 

Exposition 

Expo-Musee-Basque.jpg


Activités du mois de Novembre

- Vendredi 21 : Presses universitaires de Bordeaux, préparation de la diffusion de l'ouvrage Dynamiques caribéennes (dir. E. Dubesset et J. de Cauna).

- Jeudi 20, Lettre réponse à M. le maire de la commune de Champagney, conseiller général et président de la Route des abolitions de l'esclavage poour un soutien à son initiative de deande de décentralisation des cérémonies officielles du 10 mai.

- Mercredi 19, IEP Toulouse et Université Bordeaux3, envoi de ma contribution à l'hommage au professeur  Michel Louis Martin : "Aux origines du modèle caféier cubain au début du XIXe siècle : Casamajor, Dufourcq et autres Béarnais dans l’Oriente, une affaire de famille"

Dax, préparation de l'exposition CGL 14-18 : visuels, affiche, cartons d'invitation.

- Mardi 18, Mairie de Dax (40), contact avec le Service culturel pouur validation des visuels (expo CGL 14-18)-

- Lundi 17, Préchacq (40), poursuite et fin de la consultation héraldique demandée par la mairie avec l'association Sur les pas du valet de coeur. Propositions de simplification du modèle initial en écartelé ou deux partis.

Aix-en-Provence, communication avec les archives d'Outre-Mer.

- Dimanche 16, Presses universitaires de Bordeaux, transmission du listing des intervenants au colloque Dynamiques caribéennes pour attribution de leurs exemplaires d'auteurs.

contact MM. Pierre de Lestapis (Béarn), Jean Labouchère (Hollande) : histoire des familles.

- Vendredi 14, Pau, Revue de Pau et du Béarn, envoi du résumé   de ma communication : "La maison Dufourcq à Arthez-de-Béarn, les seigneurs de Lescun, Corisande d'Andoins et Cuba".

Bordeaux, Musée d'Aquitaine,  18h, vernissage de l'exposition Patagonie, à l'inviation de MM. Alain Juppé, maire, et François Hubert, directeur du musée

- Jeudi 13, Préchacaq (40), consultation héraldique de la ville pour l'élaboration de son blason.

- Mercredi 12, Mont-de-Marsan (40), 11 h., Verrnissage de l'exposition Le Lycée Victor Duruy dans la Grande Guerre (1914-1918) et cérémonie au monument aux morts, à l'invitation de M. Cyril Delmas-Marsalet (absent excusé).

Bordeaux, Athénée Municipal, Ouverture de la Quinzaine de l'Egalité et de la Diversité, à l'invitation de MM. ALain Juppé, maire de Bordeaux, et Jacques Toubon, Défenseur des Droits.

- Mardi 11, Agen (47), Lettre à M. Robert de Flaujac, président de l'Académie des Lettres, Sciences et Arts d'Agen pour proposition de cérémonie commémorative à la suite de ma communication.

- Lundi 10, correction et renvoi des épreuves de ma communication à la Revue Française d'Histoire du Livre : "Mémoires historiques de la Révolution haïtienne : Toussaint Louverture (1803) et Joinville-Gauban (1829)".

Université de Santa-Cruz (Californie, USA), prof. Cameron Monroe, complément de bibliographie.

- Lundi 3 au Lundi 10, recherches en histoire des familles : Béarnais à Cuba, familles Casamajor (toutes branches de Sauveterre, Salabert, Treslay, de Gestas, de Rivière, de Charritte, de Jasses, d'Orion... etc., et alliés Lafont, de Garay d'Espiute...), de Nolivos, de Sillègue d'Athos, de Cassaber (de Cauna, de Béarn, de Lafargue), Dufourcq, de Ribeaux, de Lestapis, Daudinot... et autres : Delisle, Duverger, de Heredia, Despaigne, d'Avezac de Castera, de Rességuier, de Cumont (héritiers des Delisle).

 

Histoire des familles

Les enfants cubains des seigneurs de Caumale

Caumale portraits cq Mme Monique Maille P1060104 (2)  Caumale portraits cq Mme Monique Maille P1060103 (2)

Catarina Ygnacia de la Merced Delisle, dite en famille Nathalie , et Juan Jose, dit Gustave, Delisle, son frère ainé

nés à Santiago de Cuba et baptisés en la cathédrale Nuestra Señora de Las Dolores en 1808 et 1806, enfants de Joseph-Bernard Delisle et Pauline-Catherine Duverger, anciens colons de Saint-Domingue.

 

Des avancées considérables de la recherche sont en cours actuellement sur l'histoire du château de Caumale. L'histoire généalogique des familles qui ont habité le château a fait l'objet d'une première publication dans le Bulletin du Centre Généalogique des Landes, n° 109-110 (1er et 2e trim. 2014). D'autres informations importantes suivront sur ce blog et dans le prochain bulletin à paraître en fin d'année (abonnez-vous au CG LAndes, 27 ,rue Cazade, 40100, Dax, 27 ).

 

La prétendue découverte de la Santa Maria

Il aura fallu près de cinq mois et de grosses dépenses d'argent et d'énergie de l'Unesco pour qu'une dépêche de l'AFP du 6 octobre apprenne aux journalistes ce qu'un historien spécialiste avait publié dès la prétendue découverte le 15 mai (voir le blog de la Chaire d'Haïti à Bordeaux). Souvenons-nous aussi de l'affaire de l'Astran et du délire de repentance bien-pensante d'une de nos grandes politiciennes devenue ministre... (re-voir ce blog). Panem et circenses... On nous amuse !

 

Bien entendu, les experts (mais qui sont-ils ?) de la fameuse commission avaient bien besoin d'aller se promener à grands frais en Haïti. Est-ce qu'ils ne savent pas lire ? Ou naviguer sur la toile ? Heureusement, ils préconisent la poursuite des recherches de ce navire en bois disparu il y a plus de cinq siècles..., ce qui leur donnera l'occasion de repartir en promenade. Et également, un inventaire des épaves qui, bien qu'ayant déjà été fait, prendra certainement encore quelques années !

 

LIBERATION

L'épave retrouvée au large de Haïti n'est pas le bateau de Christophe Colomb

AFP 6 octobre 2014 à 13:26

En mai, des archéologues américains avaient affirmé avoir retrouvé la «Santa Maria», navire à bord duquel le Génois avait découvert l'Amérique. 

L’épave du navire retrouvé en mai 2014 au large de Haïti n’est pas la Santa Maria de Christophe Colomb, a annoncé lundi l’Unesco sur la base de la conclusion des experts envoyés sur le site à la demande du gouvernement haïtien. «L’épave présentée en mai 2014 comme celle de la Santa Maria par un explorateur américain ne peut être la nef de Christophe Colomb», indique l’Unesco dans un communiqué. «Il y a maintenant une preuve incontestable que l’épave est celle d’un navire d’une période beaucoup plus tardive», ajoute l’organisation dont le siège est à Paris.

Des archéologues américains pensaient alors avoir retrouvé au nord des côtes haïtiennes l’épave de la Santa Maria, le navire amiral à bord duquel le célèbre explorateur avait découvert l’Amérique en 1492. L’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation et la culture), à la demande des autorités haïtiennes, avait décidé le 23 juin de dépêcher une mission afin d’évaluer l’état de l’épave, exprimant aussi son inquiétude sur des risques de pillage.

Le rapport d’experts, s’appuyant sur des fouilles sous-marines effectuées du 9 au 14 septembre, souligne que «les éléments de fixation trouvés sur le site […] témoignent d’une technique d’assemblage remontant à la fin du XVIIsiècle ou du XVIIIsiècle». Ils sont en effet en cuivre alors qu’auparavant «les éléments de fixation utilisés dans la construction navale étaient en fer ou en bois», relève l’Unesco.

«Par ailleurs, au vu des récits d’époque - notamment le journal de bord de Christophe Colomb retranscrit par Bartolomé de Las Casas -, l’épave se trouve trop loin du rivage pour être celle de la Santa Maria», souligne l’Unesco.

L’Unesco appelle à de nouvelles recherches

Des archéologues américains avaient assuré en mai avoir retrouvé en bon état, au nord des côtes haïtiennes, l’épave de la Santa Maria. L’un d’entre eux, Barry Clifford, avait alors affirmé lors d’une conférence de presse à New York qu’il avait peu de doutes sur l’identification du navire. «Tous les indices tendent à prouver que le bateau est selon toute vraisemblance la Santa Maria», avait-il asséné. L’archéologue américain se fondait notamment sur la découverte, en 2003, des ruines d’un fortin construit par l’équipage du navire après son naufrage, et par celle d’un canon du XVsiècle aperçu la même année, mais disparu depuis. L’épave reposait au fond de l’eau, entre trois et cinq mètres de fond, au nord des côtes de Haïti.

La Santa Maria mesurait 25 mètres de long pour 8 mètres de large, et pesait 102 tonnes. Elle avait un grand mât de 23 mètres. Son équipage se composait d’une quarantaine de marins. Une gravure ancienne la montre en train de sombrer par une mer déchaînée avec ses marins tentant de se sauver à bord d’une chaloupe.

Barry Clifford, 68 ans, a découvert et exploré des dizaines d’épaves dans différentes parties du monde au cours des dernières décennies. Ses recherches sur la Santa Maria ont été financées par le réseau de télévision américain History, qui s’est assuré les droits exclusifs pour produire une grande émission télévisée sur le sujet.

Les experts préconisentque «des explorations supplémentaires soient menées afin de localiser la véritable épave de la Santa Maria et de dresser un inventaire des épaves importantes gisant au fond des eaux de cette zone», riche en restes de navires naufragés. Le rapport de l’Unesco recommande aussi l’adoption par Haïti d’une législation plus protectrice pour le patrimoine subaquatique, notamment en matière d’autorisation des fouilles des sites archéologiques immergés, conformément aux recommandations de la convention de l’Unesco sur la protection du patrimoine subaquatique, dont Haïti est signataire.

AFP



Activités du mois d'Octobre

 

Jeudi 30 octobre, réception des Cahiers des Anneaux de la Mémoire n° 15, Créolités aux Amériques françaises / Creolization in the Frenche Americas, au titre de contributeur pour l'article de synthèse "Créole / Créolisme / Créolistion / Créolité". En collabarotion aavec l'université de Lafayette et avec la participation de Jean-Marc Masseault, Jordan Kellman, Rafaël Lucas, + Edouard Glissant, Carlo Celius... et de nombreus autrees auteurs. Très importante contribution de 400 pages sur la question dont nous rendrons compte prochainement sur ce blog

Mercredi 29 octobre sq., préparation des invitations et des aspects protocolaires (personnalités) et promotionnels (communiqué de presse) de l'exposition 14-18 à Dax. Réception convention Mairie de Dax.

Mardi 28 octobre, Bordeaux, Musée d'Aquitaine, 18h, conférence :

Jacques de Cauna, Cuba, les Aquitains, les Béarnais, le sucre et le café (début 19e s.)

Cafetal-Fraternidad.JPG

Cuba-Le-petit-John-Lawrence-Francis-Franck-Churchill--fils-.jpg

                                                                                         photo (c) Sidney Emery

Lundi 27 octobre, Bordeaux, Hôtel de Ville, 15 h invitation à la séance du Conseil municipal, au titre de membre du Conseil de la diversité, consacrée à la présentation du DOC (Document d'orientation culturelle) de la ville. Observations présentées en amont et en aval par courriel à l'adjoint en charge et réponse écrite à l'enquête en ligne. J'ai insisté particulièrement sur le patrimoine historique et sa promotion à l'international.

Samedi 25 octobre, matin et après-midi, Tonneins (Lot-et-Garonne), Conseil d'administration présentiel et virtuel de Région Gascogne Prospective (ex Conservatoire du Patrimoine de Gascogne), participation en tant que membre d'honneur, par visio-conférence de groupe à l'initiative de Tederic Merger. A l'ordre du jour, priorité au redécoupage en cours des régions et prépartion de la réaction publique et auprès des autorités de RPG.

Mardi 22 et Vendredi 24, Chaire d'Haïti à Bordeaux / Université Félix-Houphouët-Boigny d'Adibjan-Cocody, direction de recherche du doctorant Arnaud Ahigro dans le cadre de la convention signée avec cette université, visio-conférence de réorientation de la thématique originelle. Nouveau sujet : Les Africains dans la guerre d'indépendance haïtienne : hommes, faits, lieux et mémoire (titre provisoire).

Lundi 21 octobre et sq, Centre Généalogique des Landes Dax (président) et ONAC Pau, prépartion de l'exposition Le 18e R.I. et les Landais dans la Grande Guerre qui se tiendra du 27 novembre au 6 décembre 2014 à l'Atrium de Dax dans le cadre des commémorations de la guerre de 14-18 avec la Mairie de Dax.

Vendredi 17 octobre, Bordeaux,  Librairie La Machine à Lire, Place du Parlement, 18h30, 

La chaire d'Haïti à Bordeaux et Jacques de Cauna accueillent

Jean-Pierre Le Glaunec (Université de Sherbrooke, Québec, Canada),

pour la présentation de son ouvrage aux Editions Lux, juillet 214

L'armée indigéne. La défaite de Napoléon en Haïti
PRESENTATION REPORTEE à une date ultérieure

L-armee-indigene.jpg

Jeudi 16 octobre,  Chaire d'Haïti à Bordeaux / Université Félix-Houphouët-Boigny d'Adibjan-Cocody, direction de recherche du doctorant Arnaud Ahigro dans le cadre de la convention signée avec cette université, visio-conférence de réorientation de la thématique originelle.

Lundi 13 octobre, Chaire d'Haïti à Bordeaux, préparation de la présentation de l'ouvrage de J.-P. Le GLaunec, L'Armée indigène, avec la librairie La Machine à Lire.

Samedi 11 octobre, réception des ouvrages de J.-P. Le Glaunec, L. Vidal et D. Poton (voir ce blog), J. de Cauna et Eric Dubesset (Presses Universitaires de Bordeaux), Revue de l'Agenais, avril-juin 2014 (présentation à venir de ces deux derniers sur ce blog).

Vendredi 10 octobre, Musée d'Aquitaine (Bordeaux), 10 h. Dans le cadre de l'escale de L'Hermione à Bordeaux, le musée accueillait une Table-ronde avec François Weil (EHESS), Emmanuel de Fontainieu (Centre International dela Mer, Rochefort), Guy Gautreau et Benedict Donelly (Ass. Hermione-La Fayette). La chaire d'Haïti à Bordeaux était présente. 

Jeudi 9 octobre, Mercredi  8 octobre, Chaire d'Haïti à Bordeaux, visio-conférence Jacmel (Haïti)-Capbreton (Landes) pour un projet fimographique relatif à Toussaint Louverture. 

Mardi 7 octobre, recherches dans les Landes concernant les familles du château de Caumale. Les résultats feront l'objet de plus amples informations en cours de recherche avec publiciation notamment dans le prochain Bulletin du Centre Généalogique des Landes (2e sem. 20114, à parître début janvier 2015).

Le mardi 30 septembre 2014, la FLASH (Faculté des Lettres Arts et Sciences Humaines del'Université de La Rochelle)

a accueilli à 12h la présentation de l'ouvrage offert en hommage au professeur Guy Martinière :

Du Brésil à l’Atlantique. Essais pour une histoire des échanges culturels internationaux. Mélanges offerts à Guy Martinière (dir. Laurent Vidal et Didier Poton), CRHIA, Presses Universitaires de Rennes, 2014.

Du-Bresil-a-l-Atlantique.jpg

On y trouvera notamment l'article :

Jacques de Cauna : "Une famille transatlantique : les Fleuriau", p. 181-197.

Partager cet article

Repost 0
Published by jdecauna
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Jacques de Cauna Chaire d'Haïti à Bordeaux
  • Le blog de Jacques de Cauna Chaire d'Haïti à Bordeaux
  • : Site de la Chaire pluridisciplinaire d'Haïti à Bordeaux créée après le séisme du 12 janvier 2010 dans le cadre des activités du CIRESC (Centre international de recherche sur les esclavages du CNRS à l'EHESS). Histoire et culture d'Haïti et de Gascogne. Développement des liens entre la Caraïbe et la région Aquitaine Gascogne.
  • Contact

Recherche

Histoire D'haïti