Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 15:16
Samedi 17 et Dimanche 18 Septembre. Un beau programme !

Samedi 17 et Dimanche 18 Septembre. Un beau programme !

Marsan et Bourbon. Toujours prêts !

Marsan et Bourbon. Toujours prêts !

Published by jdecauna
commenter cet article
20 septembre 2016 2 20 /09 /septembre /2016 09:16
L'académicien Dany Laferrière et Rose Esterie de Cauna, 5 mois, fille d'Elodie née à Port-au-Prince, avec son grand-père et son cousin Esteban

L'académicien Dany Laferrière et Rose Esterie de Cauna, 5 mois, fille d'Elodie née à Port-au-Prince, avec son grand-père et son cousin Esteban

Published by jdecauna
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 16:27
Présenté par Jacques de Cauna, ce Vendredi 16 septembre à 18 h, Librairie Mollat, station Ausone, rue de la Vieille Tour

Présenté par Jacques de Cauna, ce Vendredi 16 septembre à 18 h, Librairie Mollat, station Ausone, rue de la Vieille Tour

Published by jdecauna
commenter cet article
14 septembre 2016 3 14 /09 /septembre /2016 09:29

Réponse de la devinette :

Il s'agit du mariage par contrat du 4 juin 1480 passé au Mont-de-Marsan de Marguerite de Marsan de Cauna et de Georges de Mesmes de Ravignan, seigneur de Caixchen, Brocas, Lusson... Marguerite de Cauna était la soeur de Bernard, seigneur baron de Cauna, qui par son mariage en 1443 avec Isabel de Béarn, soeur naturelle de Gaston IV de Foix-Béarn, l'époux d'Eléonore de Navarre, était devenu proche parent par alliance de la famille royale de Navarre.

Marguerite et Bernard étaient oncle et tante de Gaston V de Foix-Béarn, prince de Viane, infant de Navarre, titre habituel de l'infant de Navarre, qui avait épousé en 1461 Madeleine de France, fille du roi Charles VII. Celui-là même qui avait reçu en mains propres en 1442 de leur père, Louis de Marsan, baron de Cauna, les clefs de la ville de Tartas qu'il tenait pour le roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine.

Le premier écu en haut à gauche présente les armes de Gaston V de Foix-Béarn (écu de Navarre-Evreux, Foix-Béarn brochant sur le tout) ; le second, celles de son épouse Madeleine de France (Valois-Angoulème), le troisième, celles de Georges de Mesmes, avec un écartelé de Bigorre (en raison du mariage de l'un de ses aïeux avec Laure de Marsan, petite-fille de Pétronille de Marsan, comtesse de Bigorre). Au centre est l'écu originel de la famille de Mesmes, tel que le descendant de ce mariage le fit représenter.

Published by jdecauna
commenter cet article
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 16:32
L'académicien haïtien et québécois Dany Laferrière à Bordeaux

Agenda

RENCONTRE
Dany Laferrière, de l'Académie française : Mythologies américaines, romans,
présenté par Jacques de Cauna.
Le vendredi 16 septembre 2016 à 18h, Librairie Mollat, Station Ausone,
en partenariat avec l'AQAF

"L'aube est arrivée, comme toujours, à mon insu. Gracile. Des rayons de soleil à fleurets mouchetés. Comme des pattes de saint-bernard. Le roman me regarde, là, sur la table, à côté de la vieille Remington, dans un classeur rouge. Il est dodu comme un dogue, mon roman. Ma seule chance. Va."
Ce sont les dernières lignes de mon premier roman, écrites il y a tout juste trente ans. J'avais l'impression que tout se jouait là. Je ne voulais écrire, à l'époque, qu'un seul livre. Un livre qui raconterait l'Amérique et ses dévorantes mythologies.

Infos pratiques

Dates / Horaires : vendredi 16 septembre 2016 à 18h
Lieu : Station Ausone, 8 rue de la Vieille Tour, 33000 Bordeaux

La salle de conférence est située au rez-de-chaussée.
Un ascenseur permet d'accéder à la galerie d'exposition, située au niveau -1.

Gratuit
Renseignements : Librairie Mollat
Published by jdecauna
commenter cet article
3 septembre 2016 6 03 /09 /septembre /2016 07:30
Septième et dernière pièce, dernier écu : la clef de l'énigme s'appelle Marguerite et son mari Georges. Elle était cousine germaine du Prince de Viane et de la fille de Charles VII.

Septième et dernière pièce, dernier écu : la clef de l'énigme s'appelle Marguerite et son mari Georges. Elle était cousine germaine du Prince de Viane et de la fille de Charles VII.

Published by jdecauna
commenter cet article
26 août 2016 5 26 /08 /août /2016 16:12
Tapisserie ayant appartenu aux parents d'Henri IV, Antoine de Bourbon et Jeanne d'Albret. Armes d'Albret,d'Evreux-Navarre, de Foix-Béarn (haut), de Marsan-Cauna, de Cauna-Ventadour (bas).

Tapisserie ayant appartenu aux parents d'Henri IV, Antoine de Bourbon et Jeanne d'Albret. Armes d'Albret,d'Evreux-Navarre, de Foix-Béarn (haut), de Marsan-Cauna, de Cauna-Ventadour (bas).

Published by jdecauna
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 08:13
Pour participer à cette sortie, imprimez et renvoyez la réservation et/ou téléphonez en urgence !

Pour participer à cette sortie, imprimez et renvoyez la réservation et/ou téléphonez en urgence !

Published by jdecauna
commenter cet article
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 16:42
A lire absolument pour ne pas oublier !

A lire absolument pour ne pas oublier !

La déportation des Basques sous la Terreur, Pau, Editions Cairn, avril 2016

C'est le titre du dernier ouvrage du grand spécialiste du domaine basque, notre ami l'homme de lettres, historien et journaliste bien connu Alexandre de La Cerda, qui l'a présenté à l'occasion de deux conférences tenues à l'Eskual Etxea de Bordeaux et, plus récemment dans le cadre exceptionnel du château d'Arcangues, à l'invitation du marquis Michel d'Arcangues.

Dans la mesure où ce sanglant populicide terroriste, bien moins connu que celui de la Vendée, se doublait jusqu'ici d'un impardonnable mémoricide, il méritait amplement d'être rappelé, comme cela a été fait de la plus brillante des manières en ces deux occasions dans la lignée des travaux initiés en 1986 par Reynald Secher pour la Vendée.

Au terme de ces présentations, les nombreux invités ont pu apprécier les produits de la gastronomie basque accompagnés de l'excellent vin de cépage Merlot du château bordelais Miller La Cerda dont nous recommandons également la dégustation.

Une nombreuse et très attentive assemblée dans le merveilleux cadre des salons d'Arcangues

Une nombreuse et très attentive assemblée dans le merveilleux cadre des salons d'Arcangues

Published by jdecauna
commenter cet article
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 14:01
Grande nouvelle ! La traite des Noirs dans l'estuaire !

C'est la bourde de l'année ! Premier prix toutes catégories confondues de la repentance à tout prix !

On la doit au journal Sud-Ouest, grand amateur de sensationnalisme dans le domaine, qui nous la livre sans supplément dans son édition du dimanche 14 août 2016 où cette information figure en page 12 dans « Les + de l'été » sous la rubrique « Petite leçon de sciences (5/7) » et le titre « Le commerce : le meilleur et le pire » :

« Au XVIIIe siècle, le port de Bordeaux connaîtra sa face sombre. On estime que près de 150 000 victimes du trafic négrier [en rouge dans le texte] vers les Antilles ont transité par l'estuaire ».

Des captifs noirs de l'infâme trafic négrier dans l'estuaire de la Gironde ! Quelle extraordinaire information ! On est heureux de l'apprendre !

Mais d'où venaient donc ces pauvres Africains si mal traités géographiquement par nos odieux Gascons ? Pas des côtes africaines qui n'ont rien à voir là-dedans sans doute, mais plus probablement, pour transiter ainsi, de la jungle impénétrable de la forêt landaise, ou périgourdine ? Voilà ce qu'aucun de nos historiens locaux n'aurait jamais osé envisager… Une pierre à ajouter à « l'occultation générale » provoquée par « l'amnésie bordelaise » fustigée par les vaillants entrepreneurs de la mémoire repentante de Bordeaux port négrier et leur porte-parole autoproclamé que Sud-Ouest se complaît à remettre en scène régulièrement chaque année à grand renfort de publicité tapageuse à l'occasion de la journée nationale de commémoration de la mémoire de l'esclavage.

Du coup, on serait presque prêts à oublier l'inflation dans l'estimation en constante hausse du nombre des victimes de ces voyages triangulaires bordelais (4,5 % du trafic global), fournie par les mêmes sources sans doute, cet « On » si apprécié de la bien-pensance médiatico-politique en place ! Un tiers de plus ou de moins, quelle importance ?

Et qu'importe, pour finir, que l'objectif initialement proclamé de « juste mémoire » dérive ainsi au fil de l'eau vers une reconstruction des réalités historiques que l'on voudrait « apaisée » au prix de quelques compromissions d'habile politique assorties d'effets matériels plus sensibles : subventions, publications, invitations officielles… A quand les réparations (financières, naturellement) ? A moins qu'on n'y soit déjà sans le savoir ?

Published by jdecauna
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Jacques de Cauna Chaire d'Haïti à Bordeaux
  • Le blog de Jacques de Cauna Chaire d'Haïti à Bordeaux
  • : Site de la Chaire pluridisciplinaire d'Haïti à Bordeaux créée après le séisme du 12 janvier 2010 dans le cadre des activités du CIRESC (Centre international de recherche sur les esclavages du CNRS à l'EHESS). Histoire et culture d'Haïti et de Gascogne. Développement des liens entre la Caraïbe et l'Aquitaine.
  • Contact

Recherche

Histoire D'haïti